Face à la nécessité de se débarrasser des kilos superflus, la plupart des personnes ont parfois recours à des méthodes drastiques qui peuvent représenter un danger pour la santé. Voici quelques conseils pour aider à perdre du poids de manière saine.

Une alimentation équilibrée, la base pour la perte de poids

La base pour prendre du poids est d’adopter une alimentation équilibrée. Les gens pensent que se passer totalement de certains types d’aliments peut les aider. C’est une grave erreur, car le corps a besoin de tout, y compris les graisses et les glucides tant décriés. Comme il est possible de le voir sur des sites tels que Cheef.fr, tout se trouve dans la quantité d’aliments qu’il faut ingérer.

Voici un petit aperçu de ce à quoi doit ressembler une alimentation équilibrée :

  • consommer de grandes quantités de fruits et légumes,
  • consommer surtout des protéines d’origine végétale, comme celles présentes dans les légumineuses, et d’animaux marins, plutôt que celles contenues dans la viande rouge,
  • réduire la quantité de sucre dans les aliments et les boissons.

De plus, il est conseillé de moins saler les aliments, car le sodium contenu dans les aliments est suffisant pour les besoins de l’organisme. Il est également recommandé de se méfier de certains messages véhiculés par les médias concernant l’alimentation ou la nutrition, parce qu’ils ne reposent pas sur des données scientifiques, et de toujours consulter un spécialiste qualifié en nutrition.

fruits et légumes régime minceur

Les autres aspects à considérer pour perdre du poids

Adopter une alimentation saine est une bonne chose lorsqu’on veut perdre du poids, mais il faut aussi prendre en compte d’autres aspects. Le sommeil, par exemple, est généralement un élément négligé, mais crucial de la perte de poids. À cet égard, plusieurs études ont montré qu’un sommeil adéquat a un effet positif sur la régulation hormonale. Le sommeil est capable d’influencer l’action des hormones qui assurent l’activité métabolique. Sont notamment concernés :

  • le cortisol, communément appelé l’hormone du stress, qui aide à contrôler la glycémie et à réguler le métabolisme,
  • la ghréline, mieux connue sous le nom d’hormone de la faim, car elle augmente la recherche et l’apport de nourriture et diminue la dépense énergétique,
  • le leptine, qui, d’autre part, régule le sentiment de satiété.
A lire également  Indice de masse graisseuse pour voir les abdominaux

Il faut également éviter tout ce qui peut causer du stress. Un psychologue peut être utile lors d’un stress chronique.

Pas de changement brutal : un principe clé pour une perte de poids sereine

Il faut habituer le corps aux nouveaux changements de manière progressive. Se lancer d’un coup dans une activité physique épuisante après des mois d’oisiveté et de sédentarité n’est pas la bonne stratégie pour perdre du poids. En effet, passer du mode canapé à celui de l’exercice physique excessif est une approche traumatisante pour le corps. Le corps n’est pas habitué à tout cela et cela peut laisser des traces. La meilleure chose à faire est de commencer à bouger, oui, mais progressivement et de manière cohérente.

Côté alimentation, il faut veiller à diminuer progressivement les portions jusqu’à trouver ce qui permet d’atteindre la satiété sans tomber dans l’excès.