grossir des fessiers avec musculation

Grossir des fessiers avec la musculation : Les exercices

Un muscle perpétuellement court ne se développe pas.
Bien sûr, certaines personnes sont amenées à avoir d’excellentes fesses sans les entraîner, tandis que d’autres, quel que soit leur entraînement, continuent à les maintenir à plat. Pourquoi cela arrive-t-il, pourquoi devons-nous subir cette injustice ?

Qui a une région lombaire plate et un sacrum vertical, aura un cul plat pour toujours. Il y a peu à faire, même si vous l’entraînez, vous aurez une petite hypertrophie mais le muscle travaillera toujours en raccourcissant.
Au contraire, qui souffre d’hyperlordose avec un sacrum incliné plus horizontalement, aura les fesses éternellement étirées, prêtes à se contracter de manière optimale au moindre stimulus.

 

Si vous regardez les modèles de fitness sur Internet, vous verrez qu’ils ne font jamais un squat complet décent, mais des demi-squats au multi-pouvoir. Pourtant, ils développent d’excellents fessiers, même lors d’exécutions d’exercices macabres. En effet, génétiquement, ils ont un fessier qui est prédisposé à travailler.

Un muscle légèrement allongé s’active plus tôt et est plus fort qu’un muscle raccourci. En physiologie, ce phénomène est représenté dans le diagramme force-longueur.

Vous voulez développer les fesses ? Commencez par une analyse posturale et, au cas où vous ne seriez pas béni par la nature, concentrez-vous davantage sur les exercices de mobilisation des hanches et des lombaires plutôt que sur les exercices de résistance. Vous pouvez évidemment faire les deux, mais tant que votre bassin reste en rétroversion, vos fesses seront plates.

Choisir les bons exercices de fessiers

En résumé, ce que nous voulons souligner maintenant, c’est que les meilleurs exercices pour développer les fessiers sont :

  • celles qui impliquent des surcharges importantes (les fesses étant les muscles les plus forts, est-il judicieux de s’entraîner avec une faible charge et des répétitions élevées ? Un homme d’1,80 m jouerait-il au basket-ball ou serait-il jockey) ?
  • celles qui mettent l’accent sur le pic de contraction dans l’allongement et le raccourcissement.
A lire également  Produit pour prendre du muscle rapidement : Les meilleurs

Développons ce deuxième point plus avant. Il y a deux exercices principaux pour les fessiers : le squat et le hip trust.
Dans le squat, plus on descend, plus les fessiers s’allongent, prenant ainsi la majeure partie du travail (à condition de ne pas retourner le bassin). Les squats profonds entraînent bien les fessiers, les demi-squats entraînent principalement les quadriceps.
La contraction maximale pour les fesses, donc dans le squat, est dans l’allongement.

Au contraire, dans la hiptrust, le fessier atteint son maximum de contraction en raccourcissant, lorsque le bassin est parallèle au sol.

Ces deux exercices, ainsi que les fentes, les montées de marches (ou de marches hautes) et les sauts, doivent être à la base d’un bon développement des fessiers.

Les soulevés de terre jambes droites peuvent être utiles mais elles font aussi beaucoup travailler les fémurs, il faut donc les évaluer sur le sujet et sur sa capacité à faire travailler les fessiers plutôt que les muscles postérieurs de la cuisse.

Comment développer les fesses : conclusions

L’entraînement du fessier suit toutes les règles de l’hypertrophie musculaire. Il doit être entraîné avec de bonnes charges pour créer un stimulus mécanique et avec des charges moyennes, pour un stimulus métabolique.

Une fréquence de 2 à 3 fois par semaine est optimale pour le développement du fessier. Plus vous augmentez le volume de ce quartier, plus vous devrez le soustraire aux autres muscles afin de ne pas augmenter excessivement la fatigue organique.

Ce que vous devez retenir de l’article d’aujourd’hui, c’est que les sensations doivent être reconnues et interprétées. L’exercice classique du fessier à gauche vous provoque des brûlures, il vous donne la sensation de travailler, mais la réponse organique du muscle est faible. La sensation de brûlure est souvent tendineuse et non musculaire. L’exercice pour les fesses à droite est au contraire fatiguant, il est éprouvant au niveau général mais il est très efficace car il respecte les lois de la physiologie.

A lire également  Dianabol avis : Connaitre les effets et les dangers

Pour développer les fesses de cette façon, il faut faire le nécessaire, apprendre à gérer la bonne posture pendant l’exécution de l’exercice et surtout partir du principe que : pour développer les fesses, il faut travailler son fessier.

A lire également