Chez les sédentaires, les hommes de plus de 45 ans et les femmes dont le métabolisme a tendance à accumuler la graisse et la stocker aux mêmes endroits vient à l’encontre du corps idéal mis en avant dans nos sociétés. Heureusement, avec une bonne hygiène de vie et de la persévérance, il est possible de réussir à perdre des kilos en trop, affiner sa silhouette et obtenir une peau raffermie.

 

PERDRE DU VENTRE : PAR OÙ DÉBUTER ?

 

Le problème quand on veut perdre du poids, c’est qu’on veut faire fondre la graisse contenue dans les tissus sans faire fondre ses muscles. Or limiter les entrants avec un régime privatif reviendrait à puiser de l’énergie dans les muscles ce qui serait contre-productif et ne résoudrait pas la problématique de départ.

L’autre problème avec le surpoids et l’effort sportif, c’est que que le corps puise d’abord dans l’énergie disponible immédiatement (les sucres), avant de taper dans la réserve (les graisses). Dans le corps, la graisse est stockée sous forme de triglycérides dans les cellules adipocytes que l’on retrouve dans les tissus adipeux qui ne demandent qu’à stocker. Chez un adulte, ces cellules graisseuses contiennent assez d’énergie pour courir pendant plusieurs jours.

 

L’ENTRAÎNEMENT SPORTIF POUR FAIRE FONDRE LES RÉSERVES

 

L’entraînement sportif est le premier pilier de la perte de graisses et autres bourrelets. L’objectif est de trouver une pratique sportive pour puiser l’énergie dans les tissus adipeux, on parle d’“assécher” le corps ou encore de “brûler les graisses” superflues. 

Comment faire en sorte que l’organisme puise l’énergie dans ces graisses sachant qu’il a naturellement tendance privilégier l’énergie directement disponible?

Cette énergie permet de tenir environ 1h30 de sport d’endurance. Ensuite seulement, il métabolise l’énergie principalement en transformant les graisses.

Or, faire des séances de 2h c’est long et il n’est pas toujours facile de caser des séances à la fois rapprochées et longues.
Je vois venir les plus malins qui pensent à miser sur l’intensité pour entrer plus vite dans la zone d’énergie du stock graisseux. Mauvaise idée ? Avec trop d’intensité, le corps va avoir tendance à consommer en priorité l’énergie directement disponible.


L’idéal sera de chercher l’effort d’intensité modérée. Le corps sera plus à même de se fournir en énergie puisée dans les graisses autour de 60 % de sa capacité maximale.

La lypolyse débute dès les premières minutes d’efforts, mais plus l’effort sportif dure et plus elle est efficace pour brûler les graisses. Compter minimum 30 minutes pour un début d’effet sur la fonte des graisses. Viser idéalement les efforts de plus de 2h30 car la quantité de graisses brûlées par heure sera nettement supérieure.

De plus, la régularité à un double effet. Elle entraîne l’organisme à mieux transformer les graisses en énergie à brûler pour l’effort sportif. Un effort sportif régulier permet de “déstocker” régulièrement.

 

A lire également  Indice de masse graisseuse pour voir les abdominaux

Au programme pour perdre du ventre et viser l’objectif plat : abdo, gainage, course à pied.
Cela constitue une bonne base pour éviter les problèmes de dos, et offre un ticket d’entrée pour se mettre au crossfit !

 

VOLET ALIMENTATION


Pour enrayer le phénomène de prise de poids par le stock de matières graisseuses, il vous revient d’adopter de bonnes habitudes alimentaires dont voici les principales.

Manger moins en quantité mais plus régulièrement, toutes les 3h, c’est-à-dire avec un petit encas le matin si besoin et un goûter.

Eviter d’acheter les aliments avec plus de 5 ingrédients dedans. Cette habitude permet d’écarter l’essentiel des produits transformés, qui sont au final ceux qui sont trop gras, trop sucrés, trop salés et ceux contenant des produits chimiques.

Il est important de maîtriser l’absorption d’énergie. Elle est absorbée par l’organisme soit sous forme d’aliments contenant des glucides (sucres), consommés ou transformés en triglycérides. Les sucres sont indispensables pour le bon fonctionnement du cerveau. Il n’est pas question de se priver des apports en sucres.

Soit sous forme d’aliments contenant des lipides (oléagineux, huiles, viande avec graisse animale) et recomposés en triglycérides. Les corps gras sont aussi essentiels dans l’alimentation. Il sera important notamment de veiller à un bon équilibre des apports omega-6/omega-3. Privilégier les viandes maigres.

 

Dans une phase de perte de poids, l’élimination de graisse laisse place à l’accumulation de corps cétoniques qui encrassent l’organisme. Il sera important de bien s’hydrater,

Mini 1,5L à 2L voire plus suivant le type d’activité sportive et le rythme d’élimination.

 

OUI MAIS APRÈS ?

 

Le souci d’une perte de poids importante ou d’une naissance est qu’ensuite la peau du ventre devient flasque, détendue, voire flétrie. C’est peu esthétique. Il sera donc bénéfique de prendre soin de sa peau à l’aide de produits conçus pour raffermir la peau et lui apporter une texture plus lisse et régulière. De nombreux cosmétiques ont en plus une action amincissante ce qui évite l’accumulation de graisses dans les tissus adipeux. Il serait dommage de reprendre des rondeurs quand une application régulière peut devenir votre petit rituel quotidien pour affiner, raffermir et éviter que la graisse revienne.